Bernard PERRUT
Un député pour tous
Bernard PERRUT
Un député pour tous
Bernard PERRUT
Un député pour tous
Bernard PERRUT
Un député pour tous
Bernard Perrut : un député pour tous

L'association des Maires de France s’inquiète des multiples annonces qui remettent en cause les principes constitutionnels de la République décentralisée garantissant la libre administration et l’autonomie financière des collectivités territoriales.

L’AMF s’alarme de la stigmatisation récurrente des élus locaux qui ne peut que nourrir populisme et démagogie. Bien loin de tout « clientélisme », les maires de France, garants de la cohésion sociale, sont en première ligne pour répondre aux attentes quotidiennes des habitants. Ils méritent donc considération et reconnaissance pour leur engagement au service du pays.

Dire qu’il y a « trop d’élus locaux en France » et qu’il ont un « coût », c’est dénigrer ces centaines de milliers d’élus municipaux, dévoués, investis, très majoritairement bénévoles qui aident quotidiennement au fonctionnement des communes. Et que dire de leur apport irremplaçable en situation de crise ou de catastrophe naturelle, parfaitement illustrée en ce moment avec la gestion d’après ouragan Irma ? L’AMF, solidaire des habitants sinistrés, a relayé auprès de toutes les communes de France l’appel aux dons. Comme toujours lorsque l’essentiel est en jeu, les maires de France sont aux côtés de l’Etat pour aider à la reconstruction. Au moment où tous les efforts sont mobilisés, il n’y a pas de place pour la polémique.

Le Bureau de l’AMF a également regretté plusieurs décisions estivales, à l’opposé de la méthode de concertation convenue lors de la Conférence nationale des territoires, et qui ont installé les collectivités dans une insécurité juridique et financière : annulation de crédits à la ruralité et aux quartiers ; annonce sans préavis ni concertation de la réduction des contrats aidés, au détriment de personnes modestes et fragilisant de nombreux services publics locaux. La question cependant n’est pas de savoir si les contrats aidés sont utiles ou non, c’est la méthode employée, brutale et unilatérale, qui interpelle car elle porte en elle la rupture de la parole de l’Etat. C’est d’autant plus incompréhensible que l’Etat encourageait, il y a encore quelques mois, les préfets à développer ces contrats aidés.

Plusieurs réformes annoncées sont encore plus préoccupantes comme la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des foyers et la réduction des dépenses locales à hauteur de 13 milliards d’euros, ce qui pourrait engendrer de graves conséquences sur les territoires, et notamment sur les services aux habitants et les investissements publics locaux. Sans oublier les ponctions indues sur les ressources des Agences de l’eau, le financement incertain des activités périscolaires et du logement social.

L’AMF a saisi le Gouvernement à plusieurs reprises sur ces préoccupations et attend des réponses concrètes et appropriées à la situation. Aussi, elle demande à être rapidement reçue par le Premier ministre.

"Bonjour,

Je me permets de m’adresser à vous car l’enjeu de l’élection de dimanche est très important, et tout va se jouer dans un mouchoir de poche.
J’en appelle donc à une forte mobilisation, et à voter et faire voter Bernard PERRUT !

Je suis le seul à pouvoir porter la voix de Villefranche et du Beaujolais à l’Assemblée avec mon expérience et ma connaissance de notre territoire, alors que ma concurrente serait noyée dans un groupe pléthorique de 450 députés. La diversité des idées et le débat doivent exister !

Vous connaissez ma disponibilité, mon dévouement et mon efficacité puisque nous avons eu l’occasion de nous rencontrer ou d’être en relation. Je compte sur votre soutien comme vous savez pouvoir compter sur moi, et je vous invite à motiver vos amis, familles et proches à voter Bernard PERRUT le 18 juin.

Je vous renouvelle tout mon dévouement.

Bernard PERRUT"

Perrut Profession defoi 2me tour Page 1

Candidat le 11 juin prochain, Bernard PERRUT veut poursuivre avec énergie sa mission de député au service de tous, et vous invite, en cliquant, à découvrir son action à l'Assemblée nationale et sur le terrain, ainsi que le projet qu’il veut défendre.

Fidèle à ses convictions, quel que soit le résultat national, il prendra ses responsabilités, soutenant les mesures indispensables au redressement du pays et à la réussite des Français, et s'opposant aux dispositions préjudiciables à ses concitoyens.

Les territoires ruraux représentent 80% du territoire national et plus de 21 millions de Français y vivent. Malgré tout, la France souffre d'une véritable fracture territoriale. Il ne peut y avoir d'un côté la France des métropoles et de l'autre la France rurale. Nous devons rompre avec le sentiment d'abandon du monde rural.

Que proposons-nous ?

- Un principe d'équité simple : pour chaque euro investi dans la ville, nous investirons un euro dans la ruralité.

- L'imposition d'un moratoire sur la fermeture des services publics en milieu rural jusqu'à la création d'une agence de rénovation rurale et territoriale.

- Un grand plan numérique pour généraliser l'accès au numérique et à la fibre sur tout notre territoire.

- Une politique écologique responsable. Elle tiendra compte de tous les acteurs locaux, de nos traditions cynégétiques et des réalités du terrain.

- Face à la diversité des territoires, nous permettrons l’ajustement des normes en donnant un pouvoir d’adaptation aux acteurs locaux. Cela va de pair avec la fin de toute surtransposition des normes européennes.

Afin de présenter le projet législatif qu’ils soutiennent et prendre en compte vos attentes et vos propositions, Bernard PERRUT et Chantal PEGAZ, sa suppléante, se rendront dans les différents secteurs de la 9e circonscription, et certaines dates sont d’ores et déjà retenues.
Ils seront très heureux de vous rencontrer à l’une de ces occasions et vous remercient de faire connaître ces réunions autour de vous.

liste des réunions publiques - Elections Législatives 2017

Avec détermination, Bernard PERRUT vient de se déclarer candidat aux élections législatives. Il a exprimé son ambition de servir ses concitoyens, sa région et la France, témoignant de la force de ses convictions et d'une grande énergie.
Plus que jamais, l'expérience, la persévérance et le courage seront nécessaires à l'Assemblée Nationale, et il souhaite qu'une majorité de la droite et du centre, d'où sera issu le nouveau gouvernement, puisse engager les réformes indispensables pour redresser notre pays !
Bernard Perrut, dont chacun connaît l'action, entend demeurer "un député pour tous !" disponible, efficace, respecté.
Il est investi par Les Républicains et l'UDI, et bénéficie du soutien de tous ceux qui apprécient son ouverture d'esprit, son écoute et son dévouement.
Sa suppléante est Chantal Pégaz, issue de la société civile, reconnue et appréciée pour ses qualités humaines, son énergie, ses engagements pour le Beaujolais, et le soutien qu'elle apporte aux femmes qui veulent agir et entreprendre.

Dans le cadre de la semaine nationale de l'artisanat, la Chambre des Métiers du Rhône et son président Alain AUDOUARD ont invité Bernard PERRUT à partager l'activité d'un boulanger pâtissier et de son équipe. Merci à M. et Mme PERRIN, "Au Fournil de Belle Ville" pour leur accueil très matinal et chaleureux, avant de reprendre le rythme des réunions et rendez-vous d'une journée qui n'aura pas été donc comme les autres !

33072535950 f4b8f44519 o Personnalisé

Le député-maire a sollicité le ministre de l'intérieur, lors des questions au gouvernement, pour obtenir "un nouveau commissariat de police à Villefranche car l'actuel est aujourd'hui vétuste et ne permet ni de travailler correctement, ni d'accueillir le public dans de bonnes conditions". Il considère que "la sécurité des personnels et du public n'est pas assurée" et que "cela ne peut pas durer !". Il a donc demandé au ministre "l'installation d'un commissariat plus opérationnel sur un nouveau site, puisqu'une possibilité existe".

La réponse du ministre de l'intérieur est jugée "encourageante" par Bernard Perrut puisqu'il reconnaît que les locaux ne sont plus adaptés malgré les travaux réalisés, et confirme que le site EDF situé rue Ampère est envisagé pour remplacer le commissariat actuel, ce bâtiment étant également en centre-ville. Une étude de faisabilité est en cours et le budget total du Ministère de l'intérieur pour ce projet est estimé à 3,5 millions d'euros.

Les moyens humains supplémentaires demandés par le député sont annoncés en progression, et l'effectif sera porté à 100 au commissariat de police nationale, Bernard Perrut les ayant jugés "insuffisants, ce qui conduit la police municipale à intervenir au-delà de ses propres missions". Le Maire de Villefranche a rappelé au ministre de l'intérieur "les efforts importants menés par la ville qui dispose d'une police municipale armée et d'une vidéoprotection très développée".

 

Cérémonie des vœux du maire de Villefranche-sur-Saône, Bernard Perrut, aux caladois et aux caladoises le mercredi 4 janvier 2017 à l'Atelier.

Après les moments douloureux que nous venons de traverser, abordons cette nouvelle année avec force, lucidité et espoir !

2017 annonce le sursaut dont notre pays a besoin et, comme vous, je veux :

Une France qui ose en soutenant la liberté d’entreprendre et d’innover ;
Une France qui s’engage pour ses enfants et ses ainés ;
Une France qui partage au travers de justes solidarités ;
Une France qui rayonne grâce à son histoire et ses valeurs ;
Une France qui protège ses citoyens de la violence et de la barbarie !

Ma détermination et mes convictions continueront à me guider dans ma mission, à votre service, et nous devons ensemble, par nos actions quotidiennes et avec courage, construire un avenir prometteur.

Je souhaite, par la proximité et l’écoute mutuelle, préserver ce lien qui nous unit et je vous adresse, ainsi qu’à vos proches, des vœux plus personnels de bonheur, de santé et de réussite.

Perrut depute voeux 2017 1234 page 001 Personnalisé

 

Selon la tradition, Bernard PERRUT se rendra dans les différents secteurs de sa circonscription pour présenter ses vœux et évoquer son action.

Article réserve parlementaire Le Progrès 10 décembre 2016

En 2017, 139 associations seront aidées pour un montant de 140 000 euros.

Chaque année Bernard PERRUT sollicite les maires des communes de sa circonscription pour connaître leurs souhaits. Il reçoit aussi directement des demandes de certaines associations, et est attentif à certains projets ou activités.

Le 1er octobre est la date impérative de transmission au niveau national des demandes. Si Bernard PERRUT ne peut pas toutes les retenir, il est toutefois en mesure au fil des années de donner satisfaction à tous.

 

Cérémonie des trophés du sport Villefranche 2016

Le sport à l'honneur ce week-end à Villefranche, l'une des villes moyennes les plus sportives de France, à l'occasion de la "soirée champions" de tous les clubs, et de l'inauguration de la halle sportive Bointon rénovée, qui accueille différents sports dans ce lieu qui abrita l'une des premières piscines couvertes de France en 1936.

 

Pompiers S

Bernard Perrut est souvent en lien avec les pompiers et récemment encore à l'occasion de la fête de Sainte Barbe, il a exprimé à tous sa reconnaissance, et plus spécialement ici aux professionnels et volontaires du service d'incendie et de secours de la métropole de Lyon et du Rhône qu'il a félicités dans plusieurs casernes de sa circonscription, avec ses collègues maires et conseillers départementaux. Il a reçu récemment les Jeunes Sapeurs-Pompiers de Villefranche afin de saluer leur engagement citoyen qui doit être un exemple pour tous les jeunes.

1) La réserve parlementaire: c’est quoi?

Chaque année, les députés comme les sénateurs peuvent solliciter l'attribution de subventions pour soutenir des communes et des associations dans leurs projets, car dans le budget de l'Etat des crédits sont inscrits dans ce but sur les budgets des différents ministères. Les élus transmettent au mois d'octobre leurs demandes pour l'année suivante à l'Assemblée nationale, et après accord, ils en informent les bénéficiaires qui remplissent et retournent directement leur dossier au ministère concerné. Aucune somme ne transite par le député, et seuls les services de l'Etat gèrent les subventions dans le respect de règles strictes et des contrôles habituels. Et par transparence, tout est rendu public et publié.

B_Perrut Défendons nos collectivités locales! Les députés LR mobilisés avec les présidents des associations des Maires, Dépa… https://t.co/zEVhIInVez
B_Perrut Nouvel hôpital dans le Rhône, ici à Tarare, grâce à la volonté des élus du Groupement Hospitalier de Territoire. https://t.co/03HLbtqRoy
B_Perrut États généraux de l'alimentation : réunion avec le Préfet de Région à Lyon. Défendons nos agriculteurs pour qu'ils… https://t.co/89p7lyS59J
B_Perrut Réunion du Comité des Finances Locales à Paris : au cœur des préoccupations de nos communes! https://t.co/vmP3kgLc5Y
B_Perrut Par la pensée aux côtés du peuple espagnol mobilisé aujourd'hui à Barcelone.Ici avec le Roi Felipe VI à Paris le 3… https://t.co/3be5qQ167H

Bernard Perrut officiel © 2017

Conception réalisaton aj2l-informatique