Bernard PERRUT
Un député pour tous
Bernard PERRUT
Un député pour tous
Bernard PERRUT
Un député pour tous
Bernard PERRUT
Un député pour tous
Bernard Perrut : un député pour tous

Ce mardi à Paris, Bernard PERRUT a présidé et conclu en tant que député les "11èmes rencontres sur le cancer" : innovation, médicaments, e-santé, parcours en oncologie...d'importants sujets à l'ordre du jour de cette manifestation nationale avec les professionnels de santé.

FLG 1157 PersonnaliséFLG 1263 PersonnaliséFLG 1264 PersonnaliséFLG 1265 Personnalisé

Désigné par le président de l'Assemblée nationale au Comité des Finances Locales, dont la composition vient d'être renouvelée, Bernard Perrut a participé pour la première fois à Paris à la séance plénière de cette instance réunissant des maires, présidents de région, département et intercommunalité, quatre députés, quatre sénateurs, et des représentants de l'Etat.
Le CFL est le lieu d'échanges privilégié pour défendre les intérêts des collectivités territoriales sur le plan financier : "un sujet sensible et préoccupant" pour Bernard Perrut, "puisque les analyses présentées font apparaître une baisse considérable des investissements publics locaux (au moins 23 milliards d’euros entre 2013 et 2016), des économies de fonctionnement au détriment des services rendus à la population, des impôts locaux et des tarifs des services en hausse, une épargne nette en baisse, et des subventions accordées aux associations en diminution".
Le député entend faire remonter au président André Laignel, et exprimer au gouvernement, les attentes des élus du Rhône confrontés à des situations difficiles, avec la baisse des aides de l'Etat et la disparition d'un grand nombre d'emplois aidés, et inquiets des coupes budgétaires ou encore de la suppression de la taxe d'habitation annoncée. La vigilance s’impose aussi concernant la révision des valeurs locatives, la réforme de la DGF et des dotations de péréquation.
Le député entend défendre le principe selon lequel aucun transfert de compétences aux collectivités locales ne doit être fait sans allouer les moyens financiers correspondants, et s'appuyant sur les situations vécues comme maire de Villefranche, il prône l'idée d'une approche macro-économique, sur chaque territoire, afin que les investissements ne soient pas considérés seulement comme des dépenses alors qu'ils créent des richesses, participent à l’attractivité, favorisent l'économie et l'emploi, renforcent et développent le patrimoine, améliorent le cadre de vie des habitants afin de répondre à leurs besoins...
"Les maires et les élus locaux qui, au quotidien, font preuve de responsabilités dans la gestion de leurs communes et s’impliquent pour leurs concitoyens, avec énergie et passion, méritent d’être entendus et respectés", conclut Bernard PERRUT.

Lors de la discussion du texte de loi sur la sécurité publique, Bernard Perrut a évoqué "l'exigence de donner à nos forces de sécurité tous les moyens utiles", et a évoqué tant la police nationale et ses attentes, comme le nouveau commissariat de Villefranche, que la police municipale à qui le gouvernement refuse d'étendre certaines dispositions du cadre commun d'usage des armes. "Il faut donner à nos policiers municipaux le droit de protéger leur propre vie et la vie de leurs concitoyens !".

 

A l'Assemblée, lors de la discussion sur le budget de la santé, le député a évoqué le nombre de patients sans cesse croissant dans les services d'urgence, les situations de tension, les difficultés de recrutement, et a demandé à la ministre ses orientations et décisions concernant l'organisation territoriale de la prise en charge des urgences.

Bernard PERRUT attire l’attention de la ministre de l'éducation sur les résultats de l'enquête PISA qui classent une nouvelle fois la France à une place très moyenne pour la 5ème puissance mondiale. La France se situe en effet à la 26ème place sur 72, tout juste dans la moyenne de l'OCDE, et elle n'apparaît dans aucun top 10 des pays les meilleurs en sciences (26ème), en compréhension de l'écrit (19ème) et en mathématiques (26ème). Cette évaluation des performances éducatives confirme l'inquiétante dégradation du niveau des élèves français et l'importance des inégalités scolaires. Il souhaite connaître les intentions du gouvernement devant cette incapacité à lutter contre le déterminisme de l'échec scolaire car il y a urgence à revenir à une politique éducative centrée sur la transmission des savoirs fondamentaux : lire, écrire, compter, calculer et connaître l'histoire de son pays, car c'est là que réside le moyen le plus efficace de réduire les inégalités sociales.

A l'occasion du Beaujolais nouveau tant à Villefranche qu'à Beaujeu, Lyon et Paris, le député s'est mobilisé pour faire connaître le nouveau millésime et rendre hommage aux viticulteurs.
Il intervient aussi régulièrement au niveau national, et ce fut encore le cas récemment pour s'opposer aux menaces qui pesaient sur les exploitations agricoles.

En effet, le bilan du quinquennat en matière de retraites présente tous les défauts : baisse de pouvoir d’achat des actifs et des retraités, baisse de compétitivité de nos entreprises sous le poids des hausses de cotisations, et absence de réformes structurelles susceptibles de garantir la pérennité du système. Tous les Français payent déjà la note d’une politique qui manque de courage et de vision.

Il est impossible de voter le budget 2017 de la France devant un tel bilan désastreux pour nos finances publiques !

1- En 5 ans, les prélèvements obligatoires ont augmenté de 103 milliards d'euros, passant de 915 milliards en 2012 à 1018 milliards en 2017.
83 milliards de plus pour les ménages !
20 milliards de plus pour les entreprises !

Au regard de l’augmentation constante des chiffres de la mortalité routière corrélative à celle du nombre de radars installés sur les deux dernières années, il est clair qu’une politique de sécurité routière efficace ne peut se résumer qu’à ces seules implantations. Ce n’est que par la conjonction de mesures visant à agir sur l’ensemble des facteurs des accidents routiers, qu’une baisse significative du nombre de victimes pourra être durablement engagée.

B_Perrut Les représentants de la confrérie des Compagnons du #Beaujolais, venus du monde entier, réunis à #Villefranche.… https://t.co/t9Aclf5IrH
B_Perrut Pour la défense des retraités et de leur pouvoir d'achat, face à l'augmentation de la CSG:un débat à l'Assemblée n… https://t.co/Z3Uuy1Msso
B_Perrut Défendons la filière agricole et alimentaire! N'oublions pas la part qui revient aux producteurs et le partage de l… https://t.co/YkJRWsMgA0
B_Perrut Conclusion des "11èmes Rencontres sur le cancer" que je préside, à Paris. https://t.co/drym1cEUOo
B_Perrut Sport-Santé: une priorité évoquée à l'Assemblée nationale. Il faut développer des parcours d'activités sportives pe… https://t.co/9TxtPnDerM

Bernard Perrut officiel © 2017

Conception réalisaton aj2l-informatique